Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Lors des Journées du patrimoine j'ai pu visiter ce Palais à l'intérieur.

"C'est la plus prestigieuse demeure bâtie au cours du XIXe siècle"

A l'entrée on nous a remis une brochure d'où je vais retirer toutes les informations pour en faire cet article

"Lorsque sous le Second Empire, il est décidé d'organiser les grands commandements et de placer à la tête de chacun d'eux un Maréchal de France, Toulouse est désignée pour recevoir le chef de l'Armée Régionale du Sud ("6e Grand Commandement Militaire"). Me Maréchal Adolphe Niel inaugure ce commandement en 1859 au retour de la campagne d'Italie.

Le maréchal Niel s'installe à l'Hôtel Duranti mais il fallait un immeuble plus en rapport avec sa fonction et son prestige. Décision est prise de construire un Palais.


Le Palais Niel a donc été construit sur les anciennes fortifications de la ville. Pour cela les maisons insalubres ont été détruites également pour l'aménagement de la Place St-Jacques .

20-11-09-063.jpgDans le quartier des Jardins (Boulingrin "grand rond" - Jardin Royal) en mars 1860 le maire cède  à l'Etat 10 000m2 de terre qui s'étend entre le jardin Royal et la Porte St-Etienne. L'Etat achète en outre d'autres terains et immeubles s'appuyant sur l'ancienne muraille romaine.

Vestiges Place St-Jacques

le Palais Niel est visible en arrière plan

27-11-09-004.jpgLes travaux sont exécutés de 1863 à 1868 et le 1er janvier 1868 , le Comte de Goyon, nouveau Commandant du VIe Corps d'Armée, prend possession de la demeure. Le maréchal Niel, devenu ente temps Ministre de la Guerre en 1867, ne résidera jamais dans ce Palais qui porte son nom."

Façade Nord côté place Montoulieu

l'entrée est encadrée par des colonnes doriques

le fronton nous montre la " France couronnée de lumière entre la guerre et la Paix  ainsi que Minerve et les Arts.

Une frise de trophées et de casque souligne l'aspect militaire.

19-09-10 001

19-09-10 002Après avoir emprunté les quelques marches nous nous trouvons devant un somptueux Hall d'entrée .

"Un monumental escalier d'honneur participe à la majesté des lieux.

Des palmes et des rinceaux ornent l'opulente rample de fonte.

Le long des murs un décor de guirlandes de feuilles de chêne et de laurier, de trophées et d'aigles donne à l'ensemble un aspect théâtral et solennel.

Le grand escalier est complété par un portrait du maréchal Niel qui ajoute à la perspective toute sa dimension"

19-09-10 004

19-09-10-014.jpg

19-09-10-015.jpg

19-09-10 013Difficile d'éviter les personnes qui descendent et montent l'escalier, j'aurai voulu prendre cette photo de face .

Visite des pièces à l'étage

19-09-10 019

  19-09-10 020 19-09-10 017

19-09-10 023

19-09-10 024Depuis l'étage une vue sur le bassin à l'entrée

19-09-10-016.jpget sur le Jardin: face au jardin Royal que l'on a du mal a apercevoir habituellement à travers la verdure et les grilles de clôture

19-09-10-021.jpgSuite de la visite au Rez de Chaussée

regard émerveillé devant tant de somptuosité , je ne me souviens plus trop de Versailles mais c'est la première pensée qui me vient en tête : luxe

Le Grand salon de réception

19-09-10 005 "les grands miroirs  surmontés de l'aigle impérial, le buste de Madame NIEL.

19-09-10-010.jpgles tentures

19-09-10 009Ce salon a la particularité d'être séparé en 3 espaces par des arcades  offrant ainsi un espace pour les festivités et les bals.

19-09-10 008

les lustres

19-09-10 00619-09-10 012

en poursuivant la visite contigü au précédent

Le Salon des maréchaux 

dont la demi rotonde ouvre sur le parc.

un tableau

19-09-10-026-Vue-de-la-Plaine-a-Ivry.jpg*****

dehors dans le jardin

Façade Sud 

(sortie par le salon des maréchaux)

19-09-10-028.jpgl'autre côté symétrique

19-09-10-040.jpgLe fronton curviligne représente des angelots au milieu de symboles militaires et agricoles. Les génies de la guerre

19-09-10-032.jpg

19-09-10-030.jpgdans le Parc

19-09-10-033.jpg 19-09-10-037.jpg

et puis il y a une anecdote sur le grand cèdre du Liban

*°*à la fin de cette page*°*

ai-je bien repéré duquel il s'agit?

ils sont tous grands et majestueux

19-09-10-035.jpg19-09-10-034.jpg

*°* "Il fût amené en 1866 grâce à l'ingéniosité de Monsieur Demouilles, horticulteur bien connu à l'époque. Ce cèdre, situé au delà de l'école Vétérinaire, à plus de 2 Km 5, avait alors trente ans et mesurait 1m20 de circonférence. Il fallut pour cela extraire en même temps que l'arbre un volume imposant de terre soit 4m20 de diamètre et 1,20 d'épaisseur. L'ensemble constituait un poids de 35 tonnes. Des rails , des rouleaus de fer, un cheval et six hommes suffirent à déplacer le tout. Si les principales difficultés furent de tourner à angle froit à plusieurs carrefours et de prendre la descente allant de L'école Vétérinaire à la Gare, Demouilles dut se battre pour obtenir les autorisations de transport. Le cèdre parvint à destination plus d'un mois et demi après le début des travaux.

Il ne resta plus qu'à le déposer dans la fosse préparée pour le recevoir après avoir abattu un pan de mur d'enceinte."

*******

Toutes les photos de cette page m'appartiennent ùais une grande partie du texte a été copié sur la brobure remise à l'entrée pour la visite et le nom de l'auteur ne figure pas sur cet imprimé. Merci quand même à son auteur

 

 

 

 

 



Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation Du Blog

  • : des mots et des images de Toulouse
  • des mots et des images de Toulouse
  • : Photos:ville de Toulouse, nature et ailleurs
  • Contact

Chercher Sur Ce Blog

Droits d'Auteur

L’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous…

Les droits d'auteur en photographie lire ICI

 

Liste D'articles Récents

Quelle heure est il?

 

kit_88x31_verifiez_anim.gif

 

Qui est passé par là?

depuis le 1er juillet 2010